la_d_claration Résumé:

Elle aperçut Peter et plissa légèrement les yeux en passant devant lui. C'est seulement lorsqu'il prononça son nom qu'elle s'arrêta, à contrecoeur.

"Anna, dit-il tout doucement. Anna Covey"

Elle le foudroya du regard.

"Surplus Anna, rectifia-t-elle. Je te prierai de ne pas utiliser de mots venant de l’extérieur, et de cesser d’affirmer que tu connais mes parents, vu qu’en ce qui me concerne je n’en ai pas."

Angleterre, 2140

Les adultes peuvent choisir de ne plus mourir s’ils renoncent à faire des enfants. Anna vit depuis presque toujours au Foyer de Grange Hall, un pensionnat pour les Surplus, des enfants qui n’auraient pas du naître, des enfants dont les parents ont défié la loi en les mettant au monde. Anna n’a plus de parents désormais. Confinée dans l’enceinte du pensionnat, elle travaille dure, pour effacer leur faute.
Anna a tout oublié de son passé.
Jusqu’au jour où arrive un jeune garçon qui semble la connaître. Mais qui est ce Peter ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas tranquille ? Pourquoi, elle, Anna, se sent-elle soudain si troublée ?

 Mon Avis:

Un livre agréable à lire, il pose le problème de la longévité. Comment vivre dans un monde ou la "mort naturelle" peut être iradiqué ? La sur population de la terre, oblige les autorités à interdire la procréation. Mais quelques habitants ne se conforment pas à cette loi ; Ce sont des résistants !

Anna est naît dans un monde où elle n’a pas le droit d’exister. Elle doit payer, pour son existence, en servant les "légaux". Dans l’orphelinat, Grange Hall, ou elle vit pour apprendre à être utile aux Légaux, la vie est dure. Ce lieu est plus une prison qu’un lieu d’apprentissage. Les enfants y sont endoctrinés pour éviter toute forme de rébellion.

Cet orphelinat nous fait penser à ceux des années 40, ou les pauvres enfants étaient battus, voir même torturé, et envoyer au cachot (isolement), alors que l’histoire se déroule en 2140. Les hommes sont donc censés être plus évoluer. Or on voit bien dans se livre que l’homme est capable de tout lorsqu’il s’agit de sa survit.

Anna a 15 ans, elle est un bon élément, ce qui va lui permette d’être placé dans une famille comme domestique. Mais la rencontre avec Peter, un nouveau de Grange Hall, va tout changer.

Certain pourrons trouver que Gemma Malley n’est pas aller assez en profondeur dans la description des personnages. Mais cela semble approprié à l’état d’esprit d’Anna, puisque l’histoire est raconté de son point de vue, et qu’elle se considère comme une surplus, donc son existence ne vaut pas la peine d’être raconter. Nous discernons rapidement l’état d’esprit général des élevés de Grange Hall, et de son abominable directrice, Mrs Pincent.

Ce livre nous montre donc le problème de a longévité. Mais avant tout il parler de deux adolescents, deux amis et même deux amants, qui veulent retrouver leur liberté perdu.