Arrietty_le_petit_monde_des_chapardeurs

Synopsis:

Dans la banlieue de Tokyo, sous le plancher d'une vielle maison perdue au coeur d'un immense jardin, la minuscule Arrietty vit en secret avec sa famille. Ce sont des Chapardeurs.
Arrietty connaît les règles: on n'emprunte que ce dont on a besoin, en tellement petite quantité que les habitants de la maison ne s'en aperçoivent pas. Plus important encore, on se méfie du chat, des rats, et interdiction absolue d'être vus par les humains sous peine d'être obligés de déménager et de perdre cet univers miniature fascinant fait d'objets détournés.

Mon avis:

La première fois que j'ai vu la Bande annonce j'ai dit:"Ah les minipouces!" quoi vous regardiez pas M6 le mercredi aprés-midi? Bon alors allez voir le générique ici et vous vous en souviendrez!

et ma soeur qui sort: "Mais ça ressemble trop au film les Borrowers!"

Et effectivement c'est inspiré du conte de Mary Norton "Le petit monde des Borrowers", les Studio Ghilbi réalisé par Hiromasa Yonebayashi nous emmène dans le monde d'Arrietty, chapardeuse qui vit avec ses parents dans les fondations d'une vielle maison du style vielle Europe et non Japonaise! 

images

Sho, un humain, arrive chez sa grand-tante pour se reposer avant une opération du coeur, cependant il surprend Arrietty deux fois. Fasciné l'un par l'autre et même si c'est interdit ils vont se lier d'amitié.

Sho___Arrietty 

Côté décor, Waouh! il y a détail. Tout à été dessiné avec minutie que ce soit la chambre d'Arrietty à la cuisine d'une maison de poupée (qui contient gaz et électricité!) construite par l'arrière-grand-père de sa grand-tante pour les petites personnes (nom donné par les humains pour les chapardeurs).

images_1

Le tout porté par une sublime OST signé Cécile Corbel eh oui une Française, d'origine Bretonne.

Même si la fin quand à elle est décevante car elle laisse un gout de pas fini, c'est un vrai petit bijou qui nous sensibilise à la protection de l'environnement, puisque nos petits chapardeurs respectent la nature, mangeant bio et en vivant du strict minimum sont en voie de disparition!

Je préfère tout de même le film réalisé par Peter Hewitt dont la bande annonce est ici.

Je vous laisse avec la chanson en Français même si je préfère la version Japonaise.