65304417Résumé:

L'amour, c'est vital... ou peut-être pas? En tout cas, Penny, jeune lycéenne, en a assez des rencontres sans lendemain avec des garçons et des rencards qui ne débouchent sur rien de sérieux.

Un jour, elle prend une décision: STOP! Stop aux garçons, adieu les amourettes et les déceptions. Pour Penny, c'est un choix personnel, mais rapidement d'autres filles de son lycée l'imitent. Un groupe est né: le Club des Coeurs Solitaires qui se réunit tous les samedis soirs.

Rapidement, Penny devient une célébrité. On la reconnaît comme la fille qui en a marre des garçons. Ce qui est dommage, parce qu'il y a un certain garçon justement qu'elle ne peut pas s'empêcher d'apprécier particulièrement...

Mon avis:

Je l'avais remarqué il y a fort longtemps et lorsque j'ai vu qu'il a été traduit je ne pouvais pas ne pas le lire!

 

Ce livre à l'apparence de rendre hommage aux Beatles (c'est pour cela que j'ai mis la couverture américaine, qui rend bien plus justice que la couverture française!) Penny Lane a décidé de fonder un club qui portera le nom d'une chanson des Beatles. Néanmoins ce club est formé non pas pour faire un nouveau fan club dédié aux Beatles mais pour dire stop aux garçons.

 

Penny Lane, après avoir essuyé les déceptions, trahisons, manipulations… de la jante masculine en à ras le bol. Pour elle tous les garçons du lycée sont à mettre dans le même sac. Après s'être fait marcher sur les pieds par eux trop longtemps, elle s'aperçoit que l'on peut vivre sans eux. Voilà comme née le club des coeurs solitaires qui ne compte (pour l'instant) qu'une seule membre.

 

Rapidement et très inattendu, le club compte de plus en plus de membre ce qui provoque des tentions avec les garçons et le principal du lycée qui ne cautionne pas ce nouveau club.

Toutefois, même si Penny à fait une croix sur les garçons son coeur s'emballe lorsque le gentil Ryan est près d'elle. Partager entre ses sentiments et le devoir de montrer l'exemple au club Penny est déchiré.

 

L'autre point fort du livre est comme je l'aie dit plus haut, les Beatles.

En effet la famille Blooms (surtout les parents) sont obsédé par les Beatles au point de donner comme prénom à leurs filles des noms de chansons! Des parents déjantés, qui donne des scènes délirantes, parfois embarrassante pour leur fille, mais avec eux j'ai bien rit.

 

Un livre frais qui m'a fait découvrir plus amplement les Beatles, parce que tout en lisant on se laisse bercer par les Beatles.

Musique: