De poussière et de sang

 

Résumé:

On l'appelle Bandit. À la tête de sa bande de desperados, il sillonne sans répit les étendues sauvages du "Ventre du Diable". Cruels, féroces, révoltés, ces hors-la-loi ne connaissent que la leur: celle de la peur et du sang.
Enlevé à ses parents, le jeune Mosquito n'a d'autre choix que de suivre la horde, de feux de camp en fusillades, de pillages en fantastiques chevauchées. Et parmi ces hommes et ces femmes qu'il fera son apprentissage de la souffrance et du courage, de la haine, de l'amour aussi. Une expérience qui le marquera à jamais. Légende ou vérité? Qu'importe. Num, de toute façon, ne peut échapper à son destin. 

Mon avis:

Après avoir fini la dernière valse de Mathilda j'avais encore besoin de grand espace et de la chaleur du désert.
L'histoire de Mosquito, enlevé à ses parents qui grandit au sein d'une bande de hors la loi m'avait alors l'air prometteur.

Mosquito est né une cuillère en argent dans la bouche. Enfant maladif durant sa petite enfance, il reprend des couleurs grâce à son précepteur M.Lärsen.
Son père nouvellement nommé Gouverneur, entreprend le périple de faire le tour de ce qu'on appelle le Ventre du Diable. 
Pris dans une embuscade, l'enfant reste le seul survivant, mais devient prisonnier.
Confié à la baronne Ernesta von Singer, la cantinière, il apprend sa nouvelle vie dirigée par le célèbre Bandit.
Dans ce monde ou la violence, la mort et l'alcool sont omniprésents, Mosquito s'éprend de sa sauveuse, la belle amazone Paloma. Fasciné par la chuchoteuse, ses deux enfants s'apportent mutuellement réconfort et éducation.

Le récit est narré à la première personne, on comprend tout de suite qu'il s'agit de Mosquito à présent vieux. C'est ainsi que pendant 300 pages on parcourt le sud des Etats-unis (Californie, Arizona, New Mexico, Texas ou encore peut-être le Mexique), que l'on apprend à connaître l'histoire de nos hors la loi.

Tuer ou être tué? Qui sont vraiment les méchants? telle sont les leçons que l'on retient.

 

Musiques qui m'ont suivit durant ma lecture.

Like desperados waiting for a train - The Highway men

Desperados Waiting For A Train by The Highway Men on Grooveshark','hspace':null,'vspace':null,'align':null,'bgcolor':null}" alt="" />

Loredo - Band of horses