balladeimpossiblemurakami

 

Résumé:

Dans un avion, une chanson ramène Watanabe à ses souvenirs. Son amour de lycée pour Naoko, hantée comme lui par le suicide de leur ami Kizuki. Puis sa rencontre avec une jeune fille, Midori, qui combat ses démons en affrontant la vie.

Mon avis:

C'est le premier roman de Murakami que j'ai lu en entier, ou plutôt devrais-je dire forcé à lire jusqu'au bout! Car oui pour moi le GRAND Murakami c'est un peu le Zola Japonais. Tout le monde l'aime mais pas moi XD ou alors je lis pas les bons romans! Mais pourtant j'ai entendu du bien de Kafka sur le rivage mais je n'ai jamais pu accrocher et avec la Ballade de l'impossible, mis à part la couverture qui est belle le reste n'est pas pour moi (alors acheter 1q84 c'est pas pour aujourd'hui sauf si tu veux me l'offrir *j'adore les cadeau*).

Le roman n'est pourtant pas mauvais en soi, je l'ai même plutôt dévoré. Même si le début n'a pas vraiment d'ordre chronologique et qui m'a un peu décontenancé.

Ici on suit l'histoire de Watanabe qui en entendant la chanson des Beatles, Norwegian Wood, dans un aéroport allemand se rappel des souvenirs de jeunesse. C'est ainsi que l'on rencontre son amour de jeunesse, Naoko, qui est également la petite-amie de son meilleur ami Kizuki, qui s'est suicidé. La mort de celui-ci les a à la fois rapprochés, puisqu'ils sont les seuls à pouvoir se consoler de cet ami en commun, et à la fois rendu distant. Pour rendre l'histoire encore plus compliquée Murakami à introduit Midori, la délirante qui vit à 100 à l'heure, et qui m'a énormément plu, ainsi que Reiko, la coloc/amie de Naoko.

Murakami exploite ici le thème de la mort sous plusieurs formes dont le suicide. Ce livre est un jeu des lumières, entre l'ombre et la lumière, car la mort côtoie l'amour.

Pour info une adaptation du roman à été réalisée par Tran Anh Hung mais j'avoue que j'hésite à le regardé puisque Watanabe est joué par Matsuyama Kenichi.