La marque du fleuve

 

Résumé:

Avec toutes leurs responsabilités, Mercy et Adam n'ont pas une minute à eux. Alors quand ils parviennent enfin à prendre quelques jours de vacances dans ce charmant camping au bord de la Columbia, ils n'ont qu'une idée en tête: être au calme et ensemble.
Mais le repos est de courte durée pour les amoureux, car une menace rôde dans les eaux troubles du fleuve et Mercy est la seule à pouvoir la contrer.
Une mission qui pourrait bien jeter une lumière nouvelle sur les origines de la jeune femme...

Mon avis:

Dernier tome qui conclut (normalement on sait jamais y pourrai y avoir une suite un jour) les aventures de notre Coyote mécanicienne.
Ici l'histoire est bien plus centrée sur notre couple Mercy/Adam.

Fraîchement marier nos deux tourtereaux compte bien profiter de leur lune de miel loin de la meute et du travail. Mais c'est alors mal connaitre Mercy, l'aimant à problème. Alors que tout semble paraître normal, le fleuve qui passe près du camping, où ont élu domicile Adam et Mercy, se réveille. Une étrange créature y est tapie. Mercy doit alors faire confiance à une étrange personne qui en connaît beaucoup sur elle.

J'ai trouvé ce 6em tome moins bien que les autres (mon avis sur les autres tomes ici). Même si l'intrigue et surtout le fait d'en apprendre plus sur les origines de Mercy était bien, le fait que les autres personnages que l'on a côtoyés pendant 5 tomes soient  quasi absent m'a beaucoup manqué. Le fait que la meute d'Adam et quelques loups de Bran soient omniprésents, le fait que Stefan ne soit pas plus présent, le fait de n'avoir pas vu beaucoup Zee et d'autres fés, la compagnie de Jesse ET surtout le fait que Mercy ne mange pas une seule fois des Cookies m'a énormément manqué!!
Alors certes ce tome c'est un peu la lune de miel de Mercy & Adam mais quand même.

Ce dernier tome m'a laissé un avis assez mitigé, même si je l'ai dévoré et apprécié toutes ces légendes amérindiennes (et bien évidemment rêvé de loup, oui cette saga a pour don de me faire rêver des garous ^^) d'un autre côté j'ai eu l'impression de laissé de côté une partie de la famille et le côté magique des aventures de Mercy mécanicienne spécialisé en Volkswagen.
Bref c'est dommage de finir une saga sur un avis mitigé.