1337369

 

Résumé:

Nous sommes le 1er novembre, quelqu'un va donc mourir aujourd'hui. On fait courir les chevaux entre l'eau noire et les falaises de craie. L'exercice est périlleux, toujours; mais jamais autant qu'aujourd'hui, quand des vies sont en jeu.

Chaque année au moins de novembre se déroulent les Courses du Scorpion. Les cavaliers doivent tenir le plus longtemps possible sur leurs dangereuses montures, des étalons de mer cannibales. Cette année, Sean Kendrick, dix-neuf ans, tente de nouveau sa chance, bien décidé à arriver premier. Puck Connolly, quant à elle, n'aurait jamais imaginé participer un jour à la course. Mais le sort en a décidé autrement.

Certain concourent pour gagner, d'autres pour survivre.

Mon avis:

Puck est orpheline, Sean également. L'une a une jument pour meilleure amie, tandis que l'autre à un capall uisce. Tout deux vont concourir pour remporter la course afin de "régler" plus ou moins leur "problème". Sauf que le destin vont faire de ces deux concurrents particuliers des alliers.

Ce livre a traîner très longtemps sur mes étagères, je me souviens pourtant de ou je l'avais acheté (à Nîme), pendant mes vacances y a 2ans!! Sauf que voilà je l'ai commencé une première fois et j'ai eu du mal a accroché, j'étais pas dans l'ambiance et j'avais un mal fou à cette période pour lire un livre quelqu'il soit. J'ai donc arrêté ma lecture au quinzième chapitre.
Cette fois-ci bien décidé à finir, et parce que j'adore Maggie et que j'avais vraiment beaucoup beaucoup aimé sa trilogie Shiver (mes avis ici t1; t2; t3), j'ai pris un chiffon à poussière mon livre bien décidé à aller au bout cette fois-là, car en plus j'avais entendu beaucoup de bien sur cette histoire à l'époque.

Bien que le fond des courses hippique et l'ambiance anglo-saxonne (Irlande, ou pays de galles) soit très sympa en soit, j'ai vraiment eu un mal fou à me mettre dans l'ambiance du livre et ça jusqu'à la dernière page! *soit une première*
Malgré une narration alterné, page après page, on suis la vie trépidante banal de Puck (de son vrai nom Kate) et Sean le quadruple champion de la fameuse et mortelle course du scorpion.

Puck, est le personnage typique de roman, courageuse sans pour autant être très naïve, elle fonce tête baissé pour s'appercevoir de ses erreurs ensuite, et s'auto-corrige.
Sean est quand à lui plus renfermé et beaucoup plus réfléchi, il réfléchi parfois même de trop ^^.
Mais la personne que j'ai le plus apprécié c'est ce touriste/éleveur Californien venu non seulement pour la course mais pour l'achat de nouveau chevaux au Haras ou Sean travail. C'est lui qui donne un rayon de soleil sur nos deux protagonistes qui vont s'éprendre, comme on s'en doute, l'un de l'autre. Mr Hollys n'est pas qu'un simple personnage et Puck, bien que très méfiante envers ces continentaux venu sur l'île, l'a bien compris dès sa première rencontre de plus il agit un peu comme un père pour Sean, bien que leur relation reste sur le fond assez professionnel devant le riche propriétaire Monsieur Malverne et son horrible et sournois fils.

Pour terminer je dirai que cette lecture m'a laissé un petit goût de perplexité. Je l'ai pas détesté mais je l'ai pas aimé pour autant. Je devait peu-être en attendre beaucoup sur ce livre parce qu'il ne c'est pas révélé un coup de coeur mais un coup de WTF!? ou alors c'est seulement parce que j'ai franchement eu beaucoup de mal à m'imaginé des chevaux mangeur de viande.