lola frizmuth

 

Résumé:

Pauvre Lola! Décidément le sort s'acharne contre son éblouissante personne. Revenue à Tokyo comme choriste dans un groupe de rock, elle s'étale en plein concert devant dix mille personnes. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, la voilà témoin d'une scène surflippante qu'elle n'aurait jamais dû voir et encire moins filmer: Yoshi, le chanteur du groupe essayant de faire disparaître le cadavre de son propre sosie!

Mon avis:

J'avais beaucoup aimé le premier tome vraiment trop tiré par les cheveux que s'en était drôle, c'est donc sans hésitation que je me suis jeté dans les folles aventures de Lola.

Lola est de retour au Japon, cette fois-ci en tant que choriste dans LE groupe montant de J-pop, les Amour-Boréal, qu'elle a rencontré chez son père en Bavière (cf la fin du tome 1).
Sauf que comme prévu les choses vont déraper et Lola va devenir l'ennemi public n°1 d'une grande boîte de musique, la Tommy Corporation. C'est ainsi que le grand voyage à travers le Japon commence avec cette fois-ci non pas une bande de Yakuza aux trousses mais des robots aux l'allures plus humaine!

Comme je le disais en introduction j'avais beaucoup aimé le premier tome pour ses scènes tellement improbable et tirée par les cheveux, que toute l'histoire prenait forme dans ma petite cervelle de moineau sans aucun problème pour le traduire en film.
Ici le second volet manque d'un petit quelque chose, un petit je ne sais quoi de piment... et même si HEUREUSEMENT certains personnages sont revenu (merci, merci beaucoup Satô-sama d'être revenu!!), on en découvre également d'autres et approfondi certaine connaissance comme, Madeleine (la soeur de Lola venu au Japon également).

Dans ce tome on voit également tout les petits clins d'oeil à l'industrie musicale de l'archipel, non parce que la "Tommy Corporation" excuse me mais, si c'est pas de la Johnny's (entre autre! parce je sais qu'il y a d'autres boites mais, c'est quand même elle THE compagnie la plus connue/grande/vielle... au Japon) que l'on fait référence je jette l'éponge et je m'en vais écouter de la musique traditionnelle Corse et basta! XD et puis certains groupes comme Vamps, Versaille ou encore les AKB48 et j'en passe sont également cités indirectement mais les musicophiles les reconnaîtront aux files des pages ^^
Bref encore un tome WTF! avec des robots, des artistes, des fous... et des Geishas en bonus mais, qui est quand même moins bon que le premier.