attachiante

 

Résumé:

Elle est odieuse et complètement frappée. Tout le monde la déteste et elle adore ça. Tout le monde?
Il a beau résister, elle le fait craquer. Ils se haïssent au premier regard, alors pourquoi sont-ils autant attirés l'un par l'autre?

Mon avis:

Un titre frappeur mais une histoire tout autre ^^ non en vrai quand on y réfléchi bien le titre résume très bien le personnage.

On suit l'histoire de Jeane geek, fouineuse et achetant uniquement dans les vide-grenier, adepte plus ou moins du DIY (do it yourself pour les non initier) et surtout célèbre bloggeuse de Irresistibly Geek. Elle est avant tout LA lycéenne la plus "mal" vu de son établissement du entre autre à son caractère exécrable.
C'est donc pendant environ 215 pages que l'on va suivre l'aventure de Jeane, jeune lycéenne de 17 ans à la tête d'un vaste empire numérique. Elle partagera toutefois son histoire avec LE beau-gosse, intello qui plus est, Michael Lee.
C'est deux là non rien en commun si ce n'est leur ex-petit-ami(e), mais l'histoire pourrait bien changé! Surtout après l'accident involontaire provoqué par Michael sur Jeane. C'est donc sur un accident que leur relation secrète débute. Entre baiser et engueulade lequel des deux craquera en premier?

J'ai beaucoup aimé ce livre! Même si a de nombreuses reprise j'ai reposé le livre en plein milieu d'une phrase pour crier "MAIS C'EST PAS POSSIBLE D'ÊTRE CHIANTE COMME ÇA!!!!!" XD
Parce qu'il faut des nerfs solides pour rester proche de Jeane, malheureusement sa grande-soeur la remet peu souvent sur le droit chemin, parce que via Skype c'est un peu dur.
De l'autre côté j'ai plutôt bien apprécié notre personnage masculin et tout comme Jeane j'ai complètement craqué pour les deux choupettes (jumelle?).

Ainsi je me suis senti à la fois à dix milles lieu de l'histoire mais également complètement proche voir carrément dans le personnage de Jeane.
Ce livre reste un très bon moment (puisque j'aurais pu lire quelques chapitres en plus), ou la chanson des AAR m'a tenu compagnie.

Dirty Little Secret by All american reject on Grooveshark','hspace':null,'vspace':null,'align':null,'bgcolor':null}" border="0" />

Je conclurais ce post par la citation tiré du blog de Jeane parce que ce qu'elle dit dans ce passage m'a particulièrement touché puisque j'ai pu la vivre pleinement! (et surtout j'ai pu réalisé un rêve l'été dernier: partir à l'autre bout du monde rappel entre autre ici et le tumblr ) Parce que oui "J'ai fait quelque chose que tout le monde me déconseillait vivement: j'ai rencontré les gens d'internet dans la vrai vie!".

"J'ai commencé mon blog, parce que je n'avais personne à qui parler du super nouveau groupe que j'avais découvert, montrer la dernière robe que j'avais dénichée ou soumettre ma théorie selon laquelle les chats sont des être fourbes et malfaisants, qui visent à vous contrôler en nous envoyant des messages subliminaux déguisés en miaous mignons.
   Jamais je n'aurais imaginé que je trouverais ne serait-ce que trois personnes sur la même longueur d'onde que moi, sans parler de vous tous. Vous tous. Oui, même vous, là, tout au fond. Pourtant je restais convaincue que j'étais seule, que les gens que je connaissais par Internet n'avaient qu'une existence virtuelle et n'étaient certainement pas des amis.
   En effet, ma définition de l'amitié aurait pu être la suivante: un ami, c'est quelqu'un que je pourrais appeler à 3 heures du matin pour me plaindre que je n'arrive pas à dormir parce que ma vie n'est qu'un ensemble de trucs punaisés toujours à deux doigts de s'effondrer. Et cette personne se présenterait à ma porte cinq minutes après un bac de glace dans une main et un CD amoureusement compilé dans l'autre. Selon cette définition, je n'avais donc rien qui ressemble de près ou de loin à un ami."

Voilà tout est dit! et encore merci de m'encourager avec vos commentaires qui finalement dans les petits moments de mou ou j'ai tout envi d'arreté, me redonne le moral et en quelque sorte le courage de continuer même si c'est pas toujours bien dit et que parfois, même moi, je me demande comment j'ai fait pour écrire ça ^^.