confusion

 

Résumé:

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce sans fenêtres, avec une table, des stylos et des feuilles vierges. Pourquoi est-elle là? Et quel est ce beau jeune homme qui la retient prisonnière? Elle n'en a aucune idée. Mais à mesure qu'elle couche sur papier les méandres de sa vie, Grace est frappée de plein fouet par les vagues de souvenirs enfouis au plus profond d'elle-même. Il y a cet amour sans espoir qu'elle voue à Nat, et la lente dégradation de sa relation avec sa meilleur amie Sal. Mais Grace le sent, quelque chose manque encore. Quelque chose qu'elle cache.

Mon avis:

Grace vit quasi seule depuis la mort tragique de son père. Pour s'échapper elle n'a pas recours à la drogue ou autre substance "illicite", non la douleur la revigore, mais pour cela elle se mutile. Jusqu'au jour ou le fameux Ethan fait son apparition.
Depuis cette nuit dans le parc, Grace est enfermée et seul Ethan lui rend visite pour lui apporter à manger. Cependant au fils des jours son état devient inquiétant jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement laissant Grace. Nonobstant Grace qui se sent de prime à bord comme une personne kidnappée n'éprouve plus se besoin de vouloir sortir, retrouver son ancienne vie.
Au fil de l'histoire on en apprend beaucoup sur Grace, sa relation avec Sal, sa meilleure amie; ainsi que Nat, le beau étudiant en médecine.

Ce livre à une histoire/cadre assez flou mais terriblement addictif qui aborde un sujet assez rare dans la Young Litt, c'est en tout cas mon premier livre du genre qui parle de l'auto-mutilation qui frôle avec la mort.

L'histoire se passe ainsi au présent mais Grace écrivant également "son histoire" beaucoup de passage se passe au passé, juqu'à ce fameux soir dans le parc ou l'on comprend le pourquoi du comment Grace en est arrivé a vouloir se suicider.
La fin d'ailleur reste confuse, mais laisse bon espoir à cette héroïne battante malgré des apparences et événement tragiques.

          Parce que je me suis reconnue dans cette Citation:

Je dois être en train de perdre la tête faire de l'humour dans un moment pareil... Mais faire de l'humour au mauvais moment a toujours été ma grande spécialité.