Le Joyau t1

 

Résumé:

Le Joyau, au lieu et coeur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté.
Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle: Violet a été formé pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance...
Achetée lors de la Vente aux Enchère par la Duchesse du Lac, Violet - le lot 197, son nom officiel - va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie.
C'est pourtant dans ce sinitre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands des dangers...

Mon avis:

Un résumé qui en dit à la fois beaucoup et très peu sur le déroulement de l'histoire.

Violet a été déclaré Mère Porteuse, ce qui fait qu'elle a été élevé par l'un des 4 institues prévue à cette effet; le siens Southgate. Depuis elle n'a pas revue ça famille et a du développé ses augures qui font d'elle un "produit" de luxe. En effet celle-ci est prête pour la ente aux Enchère organisé par la royauté, qui ne sont pas capable de se reproduire "naturellement". Vendu à la Duchesse du Lac à un prix très élevé, Violet n'est pas trop mal tombé. La duchesse a beau être méchante en façade, si Violet obéit correctement, la Duchesse se montre très gentille. Malgré quelques contraintes Violet ne peut se plaindre de sa maîtresse, surtout lorsqu'elle aperçoit comment sa meilleure amie, Raven, devient aux files des mois.
Entre temps Violet voit son future autrement lorsque Lucien, le camériste de l'Electrice, fait d'elle sa protégé en lui offrant des informations qui la délivreront de cet esclavage. Mais ce projet d'avenir merveilleux pourrait être compromis lorsque, Ash, le nouveau compagnon d'Annabelle, la nièce de la Duchesse, arrive chez eux pour aider cette fille capricieuse à avoir de bonne manière en société.

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire!! J'avais d'un côté l'impression de lire une réécriture de Zola, Maupassant... (parce que paradé avec son "trophée" au bout d'une laisse... Je suis persuadé d'avoir déjà vu ce genre quelque part! Mais bon comme à la fin du roman, il n'y avait pas comme pour Belle Époque une petite note et que j'ai pas le temps de creusé la toile pour trouver donc je laisse tombé).
Une lecture très simple qui ce lit assez vite est facilement et même s'il n'appel pas à "JE VEUX LA SUITE right now" il n'en reste pas moins à lire!