✓New Victoria (T1)

Résumé:

L'amour est immortel. L'amour ignore les frontières, dit-on. Et celle entre la vie et la mort ? Bienvenue à New Victoria, le dernier refuge d'une humanité éreintée par les guerres. Les jeunes filles de bonne famille y ont un destin tout tracé : épouser un membre de la haute société et collectionner les robes de bal. Nora n'a jamais aimé se plier aux règles, surtout depuis la mort de son père, l'éminent docteur Dearly. Mais rien, dans sa délicate éducation victorienne, ne l'a préparée à un violent kidnapping, ni à survivre dans le camp d'une faction rebelle. Avec l'aide d'un séduisant soldat, elle devra pourtant surmonter ses craintes et ses préjugés pour comprendre la nature du véritable danger qui menace les vivants... comme les morts !

Mon Avis:

Je ne savais pas du tout que ce roman allez être comme cela! Mais une fois passé la surprise j’ai totalement était plongé dans l’histoire de Nora et de la nouvelle perspective que la vie offre.

Nora est une fille de bonne famille envoyée dans une école de filles du jour au lendemain pour faire d’elle une Lady. Toutefois la fille du célèbre médecin est loin d’être la fille la plus rose bonbon puisqu’en secret elle continue de regarder les archives de la guerre entre les Victoriens et les Punks.
De retour pour les vacances d’hiver qui met en même temps un terme à l’année de deuil vis-à-vis de son père, ses vacances avec sa meilleure amie Pamela sont de très loin à ce qu’elle aurait pu imaginer!
Après un kidnapping qui ne s’avère qu’être un sauvetage, Nora va de découverte en révélation et va se faire de nouveau amis qui ne conviendrait pas du tout à l’étiquette que l’école lui à enseignée notamment en côtoyant le capitane Griswold, Punk mais pas que!

Une histoire à plusieurs points de vue qui peut être assez déroutant au début puisque 5 personnages se partagent le roman, dont plusieurs ne se côtoient pas du tout mais, qui nous donne tout de même les informations de ce qui ce passe ailleurs.
Entre robes à froufrou et arme à feu je trouverai ça super que cette duologie soit adaptée à l’écran (comme un Warm Body avec plus d’action).