La Conspiration T1

Résumé:

Ils ont le pouvoir de faire fermer Prada pour une session shopping privée. Mais aussi celui de déclencher une nouvelle guerre mondiale. C’est cette incroyable famille qu’Avery West se découvre à dix-sept ans.
Ses membres appartiennent à une redoutable société secrète, le Cercle, qui voit en Avery la clé d’une prophétie millénaire. Ecartelée entre des factions rivales, Avery va devoir lever le voile sur l’énigme de ses origines.
Accompagnée de deux garçons du Cercle, le beau Stellan à l’humeur changeante et le ténébreux Jack, elle se lance dans une quête qui va la mener du musée du Louvre aux bazars d’Istanbul.
Au coeur de la conspiration, Avery va devoir choisir entre sa liberté et sa famille, mais aussi entre le garçon qui pourrait l’aider à sauver l’humanité et celui qui fait battre son coeur.

Mon Avis:

Un livre qui ce lit en hiver devant sa cheminée et que l'on lâche qu’une fois la dernière page finie!

Ici on suis l’histoire Avery qui change de maison et d’Etat comme de paire de chaussure. Sa mère  dite militaire doit de ce fait changer de lieu assez souvent ce qui fait qu’Avery n’a pas d’attache et les gens qu’elle rencontre ne compte plus, même si Mr Fitz reste toujours en contact avec elle via carte postale.
Le soir du bal de printemps le nouveau venu, comme elle, un dénommé Jack l’invite au bal et cette soirée va resté marqué d’une pierre blanche. La soirée ou sa mère lui apprend leur Nième déménagement pourrait être aussi celle ou elle apprend qu’elle a une famille en Europe.
Entre Paris et Istanbul Avery va en apprendre plus en 48h sur qui elle est, et le fameux mandat, qu’en 17ans d’existence.
Mais entre L’Ordre et le Cercle Avery va devoir tout démailler sur qui est qui et sert à quoi. Qui sont les 12 familles qui modèle le monde à leur façon et découvrir qui est l’Elu de la prophétie qui doit se marier avec la fille au yeux violet.

Un premier tome plutôt très fort, qui mêle fantastique et énigme légendaire. Un mix du Da Vinci Code, de Nightschool (et j’ai trouvé un peu de ressemblance avec Vampire Academy, *mais ça doit être l’effet Stellan XD*).
Un speudo triangle amoureux mis en place, des personnages que l’on veux connaître un peu plus (clin d’oeil à Luc et Elodie) et des lieux emblématiques qui te donne envie de sauté dans le 1er avion avec nos protagonistes. Une suite qui promets de nouveaux paysage et nouveau challenge mais qui je l’espère sera tout aussi bien que ce premier volet de trilogie.