A Good Girl

 

Résumé:

Ce qu’il faut savoir sur Riley Stone :

  1. Riley Stone est la perfection incarnée (Demandez autour de vous.)
  2. Elle a un faible pour son prof de français, Alex Belrose. (Qu’elle soupçonne ne pas être indifférent à son charme.)
  3. La vie entière de Riley est déjà planifiée. (Ce n’est pas négociable.)
  4. Elle a toujours su préserver ses petits secrets. (Toujours.)
  5. Riley est persuadée que sa vie est sur la bonne voie. (Et rien ne pourra y changer quoi que ce soit.)
  6. Elle n’a rien d’une adolescente ordinaire. (Et ne s’en cache d’ailleurs absolument pas.)
  7. Les petits jeux, ce n’est pas vraiment son truc. (Mais s’il faut s’y prêter, elle gagne toujours.) L’un de ces jeux est sur le point de commencer, elle le sent... Sauf que Riley a un plan. Et elle compte bien l’emporter. Car elle ne perd jamais. 

Mon Avis:

J’avais beaucoup aimé la première impression que j’avais eu de la collection Lumen avec la trilogie The Winner de Marie Rutoski, c’est ainsi que je me suis plonger tout naturellement dans ce roman. SAUF que ce fut une grosse erreur de ma part! Les peux d’avis que j'avais lu dessus n’étaient pas forcement très bonnes et encourageantes, et bien pour une fois je partage complètement leur point de vue. Je me suis ennuyée tout le long de l’histoire.

Riley est parfaite en tout et sur les "conseils" de son frère un peu délinquant sur les bords et les encouragements de ses deux meilleures amis, notre héroïne franchi le pas. La gentille et bonne fille qui ne fait pas de vague va avoir, tout comme Aria dans Pretty Little Liars, une aventure avec son professeur de Français.

C’est ainsi que pendant plus de 300 pages on suit Riley et son secret caché avec une fin un peu étrange car moi je n’ai pas vraiment compris (si vous pouviez éclairer ma lanterne [ATTENTION GROS Spoil] Riley est celle qui a monté toute l’histoire de harcèlement? [Fin]).