(#12 Dec) hymn of death

Titre: 사의 찬미
Genre: Romance, Historique, Musique
Pays: Corée
Nombres d’épisodes: 6 (30min per épisode)
Date de diffusion: Novembre - Décembre 2017
Chaîne: SBS

 

Casting: 

Kim Woo Jin : Lee Jung Suk
Yoon Sim Duk : Shin Hye Sun

 

Synopsis:

1921, Tokyo. La Corée est sous occupation japonaise.
Kim U Jin, 25 ans, étudiant en littérature anglaise à l'université de Waseda, et un groupe d'étudiants coréens décident d'organiser une tournée de théâtre. Ils souhaitent que la pièce qu'ils présentent redonne de la fierté au peuple coréen. Les représentations se feront d'ailleurs en coréen.
Un des personnages de la pièce est une femme et personne ne souhaite endosser le rôle. C'est alors que l'un d'entre eux suggère Yun Sim Deok, 25 ans, étudiante en art lyrique à l'université de Ueno.

Hymn of Death est basée sur la véritable histoire de Kim U Jin et Yun Sim Deok.
Yun Sim Deok est la première soprano coréenne à avoir enregistré en 1926 la première chanson pop coréenne "Praise of Death"..

Source: Nautiljon

Photo 1

 

Qu'est ce que j'en dit?  [by Yuni]:

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un mini drama de 6 épisodes (de 35 min), Hymn Of Death.
Ce drama se déroule pendant l’occupation Japonaise, et met en lumière deux artistes d’un genre différent. L’un est écrivain, l’autre est chanteuse, mais tous deux veulent redonner gloire au peuple Coréen.

J’ai aimé la manière très poétique du drama, qui s’inspire de la véritable histoire de Kim Woo Jin. L’histoire est racontée tout en douceur et avec pudeur. 
Parfois la lenteur des scènes m’a fait soupirer, et le manque de détail historique m’a déçu.
Mais, dans l’ensemble le drama est réussi avec une déchirante histoire d’amour.

Photo 2

  

Et les personnages ? 

Photo 3
Kim Woo Jin joué par Lee Jun Suk:

Ce n’est pas le rôle le plus remarquable de Lee Jong Suk, son personnage n’exprime pas beaucoup de sentiment. Sauf quelques scènes où les sentiments du personnage explosent et où on voit tout le jeu de l’acteur. 
Kim Woo Jin a grandi dans une famille riche, qui l’envoie étudier au Japon. Son père veut qu’il se concentre sur ses études de commerce pour reprendre l’entreprise familiale. Cependant Kim Woo Jin aime la littérature, et s’est avec son groupe de théâtre qu’il se sent le mieux. Ensemble ils vont monter un spectacle pour le jouer dans leur pays natal, la Corée.

Kim Woo Jin est un personnage tiraillé entre ses obligations familiales et ses sentiments personnels.

Photo 4
Yoon Sin Duk joué par Shin Hye Sun: 

Shin Hye Sun nous offre une belle performance de Yoon Sin Duk. Une femme qui veut devenir la première soprano Coréenne. Elle vient d’une famille modeste, et grâce à une bourse d’état parvient à faire ses études de chant au Japon. Une fois son diplôme en poche, ce n’est pas toujours facile de vivre de son art. Sa famille la presse pour trouver un travail qui payera leurs dettes.

 

A visionner ou à passer ? 

3 étoiles

C’est un drama qui se regarde vite, on appréciera le côté poétique du scénario, et la prestation tout en douceur de Shin Hye Sun.

Les + :

  • Tiré d’une histoire vraie
  • Une romance tragique
  • La période de l’histoire : 1920

Les - :

  • Manque de détail dans les décors et les événements historiques
  • La lenteur de certains passages