Izzy Tristan

Résumé:

Izzy a toujours voulu suivre des études de médecine, mais son emménagement à Brooklyn est venu perturber ses plans, d’autant plus qu’elle a l’impression de s’éloigner de sa famille et surtout de son frère jumeau, qu’elle comprend de moins en moins.

Tristan lui, est un jeune prodige des échecs qui vit chez sa tante sous la protection de Marcus, son cousin délinquant. Il rêve de devenir Grand Maître, mais ce n’est pas facile d’échapper à sa condition dans ce quartier pauvre de Brooklyn…

La nuit fatidique ou Izzy et Tristan vont se rencontrer les fera basculer dans une histoire aussi ancienne et irrésistible que l’amour lui-même.

Mon avis:

Je n’avais pas envie de me plonger dans une trilogie (ou plus), mais une petite histoire simple et tranquille. Ici on a les deux, mais ça reste une réécriture de Roméo & Juliette ou encore Tristan & Isseult… Ce duo à la West Side Story ne ma pas plus emballé que ça.

Comme le dit le résumé Izzy est la petite nouvelle du lycée Carl-Sagan et cette fois-ci son jumeau ne l’accompagne pas. Depuis leur déménagement dans la banlieue de NY Izzy doit affronter seule ce nouveau départ.
De l’autre côté Tristan l’As des échecs qui fait partie de la Bande à Marcus, son cousin, fait tout depuis tout petit pour se faire oublier et éviter les problèmes. Sauf qu’avec Marcus les problèmes ce n’est pas ce qu’il manque. Alors lorsque nos deux protagonistes se rencontrent et que le coup de foudre leur tombe dessus, leur vie est tout de même loin d’un compte de fée.
Même s’il y a une partie idylle dans le roman, la réalité les rattrape bien vite et la vie est loin d’être un long fleuve tranquille!

Si comme je l’ai écris en intro l’histoire n’est qu’une Nième réécriture de Roméo & Juliette, la fin du livre m’a également apparu comme celui de Simone Elkeles dans Crossing the Line. Terrible mais vrai et réaliste.