Legend (T2 Prodigy)

 

Résumé:

June et Day ont échappé à leurs poursuivants. Réfugiés à Vegas, ils rencontrent un groupe de rebelles, les Patriotes, qui consentent à les aider à s´enfuir. Mais il y a une condition. Prêts à tout, les deux adolescents acceptent : ils savent que, sans les rebelles, leurs heures sont comptées. Pourtant, June doute : et s´ils s'apprêtaient à plonger le pays dans la guerre civile ? Déchirée entre son sens du devoir, ses intuitions et ses sentiments, elle devra prendre la décision la plus difficile de son existence. Et Day aura-t-il suffisamment confiance en sa nouvelle complice pour remettre sa vie et celle des siens entre ses mains?

Mon avis:

Si j’avais été complètement emballé par le premier tome,ce second à un gout plus mitigé. Ici on suis toujours June & Day cette fois-ci en cavale pour échapper à la République à la recherche de l’aide des Patriotes. Mais le prix à payer pour rentrer chez eux est assez fort. Afin de soigné sa jambe touchée lors de son évasion et retrouver son plus jeune frère Day se voit plus ou moins contraint de signer chez les Patriotes, June quand à elle le fait pour Day.
Si Day aura pour rôle d’être coursier, domaine dans lequel il excel. June quand à elle devra retourner au sein de la République et gagné les confidences du nouvel Elector. Si le plan sur papier pour éliminer le nouvel Elector est assez simple, dans la pratique June la jeune prodige de la nation entre-voit plusieurs failles au fil de sa mission. Bien que séparé notre couple arrive à communiqué via les codes instauré pendant leur cavale, sauf que la communication non verbal pourrai s’avéré à double sens…

L’histoire se déroule en 3 phases. Si les deux premières m’on paru longue, j’ai beaucoup aimé la dernière de l’autre côté de la frontière en compagnie de Kaede, la pilote kamikaze refoulé pour blessure. Dans la seconde partie c’est Tess qui pourtant, tout comme Day, j’étais contente de retrouver mais, dont son attitude m’a un peu saoulé.
Puis viens LA révélation qui gâche le Happy Ending et qui te fait juste demandé si le dernier tome aura son lot de larme ou on aura le droit à une fin à là "ils vécurent heureux".