Cogito

 

Résumé:

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots.
Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations: un stage de programmation neurone, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.
Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunée, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage.
Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour "améliorer" la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable?

Mon avis:

J’ai eu un peu beaucoup de mal à me plonger dans l’histoire de Rox (et pourtant en parallèle de ma lecture je regardais un drama avec des IA! *I’m not a Robot*). La vraie raison, parce que plus j’y pense plus j’en suis sûr, c’est qu’on fait trop allusion à la Philo! J’en ai tellement mangé que j’en suis traumatisé et que rien de lire Descartes & co ça me file des boutons…
Si je passe outre se point (qui est tout de même la base du livre) lorsqu’on arrive enfin à la partie révolte, on se dit que WTF! on a passé un level XD et on se retrouve dans Battle Royale (mais comme le dit Faune, le savoir c’est comme la magie tout à un prix quelle que soit notre condition sociale).

Ici on suit donc le parcours de Roxane, qui depuis l’arrivée des robots dans la vie des gens et des entreprises notamment a vu sa vie basculée. Ses parents pourtant bien placés se sont vu recalés au bas de l’échelle, sa mère à perdu ensuite la vie… notre héroïne à perdu foi en l’humanité et les études sont le dernier de ses soucies, même si elle passe le BAC à la fin de l’année. C’est pour ça que lorsque la société Noosynth lui propose un stage rattrapage tous frais payé sur une île au soleil, Rox est loin de savoir que sa semaine va se transformer en cauchemars.

Si j’avais bien aimé l’univers de Phobos, ici je suis contente qu’il n’y ait qu’un seul volume! Comme vous l’aurez certainement compris je n’ai pas vraiment apprécié ma lecture, même s’il se lit assez vite et facilement je le recommanderai pas forcément.