La couleur du mensonge (T2) le parfum de la trahison

 

Résumé:

Ayant prouvé sa valeur en tant qu'espionne et entremetteuse prodige, Sage Fowler est désormais bien introduite dans la haute société grâce à son titre de tutrice des enfants royaux. Quand elle apprend qu'une mission secrète se prépare, elle saute sur l'occasion de servir une fois de plus son royaume, mais aussi de retrouver l'homme qui est désormais son fiancé, le capitaine Alexander Quinn. Elle se retrouve donc chargée de former à la lecture et à l'écriture une unité d'élite. Mais l'audace de la jeune fille n'est pas du goût de l'intraitable soldat, et leurs relations s'enveniment jusqu'à une escarmouche qui les sépare pour de bon. Alex meurt sous ses yeux... Endeuillée, seule en territoire ennemi, Sage doit trouver le moyen de rapporter à sa place à la capitale des informations décisives qui pourraient sauver Demora de la destruction. Sa rencontre avec un mystérieux soldat étranger lui ouvre des horizons insoupçonnés: et si elle pouvait convaincre un autre état voisin d'entrer dans la danse ? Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, Le Parfum de la trahison mène une infernale sarabande.

Mon avis:

Un second tome a la hauteur du premier même si je l’ai trouvé un peu trop long à mon goût. Une fois de plus il se passe énormément de chose que l’histoire pourrait être divisé en trois.
Tout d’abord nous avons Sage devenu la préceptrice des Princesses, et secrétaire de la Reine. Ensuite la Reine lui joint la mission de suivre la nouvelle unité de soldat que le Roi à formé. Pour enfin terminé en terre indigène.

Si la première partie se déroule assez vite, avec les retrouvailles de nos deux tourtereaux. La seconde partie dans le camps avec les Norsaris et beaucoup plus longue et plus intéressante même si nos deux amoureux se font la tête la plupart du temps. En effet notre capitaine Quinn n’a pas été bien ravi de savoir que sa fiancée serait du voyage avec eux en temps que préceptrice du Prince. Depuis la mort de Charlie, il est en proie aux cauchemars à devoir choisir qui sauvé… Alors face aux ennemis qui rôde encore sur les terres du royaume, et ses hommes sur les bras, il n’a pas la tête à garder sa fiancée au coin de l’oeil.
Bien que cantonné au camp avec interdiction de partir sans escorte, Sage va devoir mettre un stratagème pour se mêler aux expéditions sans que le Capitaine ne s’en aperçoive. C’est ainsi qu’elle et le Prince vont, en échangent leur place avec d’autres écuyers, faire partie de l’expédition dessert. C’est comme cela qu’elle va faire la connaissance de deux Casmunis.
Grâce à sa rencontre avec ces Casmunis et tout un tas de péripéties (que je ne citerai pas ici sous peine de trop de spoil) notre héroïne le coeur brisé va se voir proposer le titre de Reine. Connaissant son passé d’apprentie marieuse Sage pourrait y voir un avenir pour le moins inattendu dans ses terres loins de son pays natal…

Si l’on fait abstraction des actes du capitaine et de notre préceptrice à tête brûler, qui parfois mon beaucoup saoulé à vouloir trop se protéger mutuellement, l’histoire avance à vitesse folle sans pour autant oublier certains détails (notons tout de même qu’avec ses 113 chapitres, on à de quoi faire!).
J’attendant maintenant le dernier tome, pour voir comment notre couple va évoluer.