Light years (T1)

 

Résumé:

Bienvenue à l'Académie aérospatiale de Tétra, où viennent d'être admis pour la première fois des candidats issus des confins de la galaxie.
À des années-lumière de leurs planètes d'origine, Vesper, Arrann, Orèlia et Cormak portent chacun leur lot de terribles secrets, et s'engagent dans des amours interdites qui mettent en danger le fragile équilibre de l’Académie.
Et si la menace principale ne venait pas des redoutables Spectres, avec leur puissance de feu colossale, mais plutôt des cadets eux-mêmes ?

Mon avis:

Un roman dans l’espace, pourquoi pas ça rappel un peu Phobos (d’ailleurs on en a un petit clin d’oeil). Après j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, trop de personnage d’un coup à assimiler (même si finalement le mode 1chapitre 1personnage est pas mal), des termes un petit techniques que l’on utilise pas, avec des planètes inconnues.
Une fois le mal aise passé, on rentre assez vite dans l’histoire, on se prend au jeu, et son passe notre temps avec le 20e escadron qui est l’élite de cette promotion un peu particulière.
En effet cette année l’académie à admis les autres habitants des planètes autour. Ainsi Vesper, la fille d’un haut gradé de l’armée Tétrane se voit attribué comme coéquipier:
- un commandant de Déva,
- un Technicien de vol provenant de Chetire et (une espionne)
- une analyste renseignement "de Loss".
Leur but vaincre les Spectres.

Un premier tome ou l’on apprend à connaitre nos personnages, et une seconde partie ou les missions pour parvenir au diplôme se succède jusqu’au jour J ou l’attaque est réelle et non une Nième simulation.
Je pense que j’ai eu un peu de mal avec ce premier tome parce que je l’ai lu à une période ou j’avais que très peu de temps pour moi et j’ai du faire des pauses toute les 5minutes entre deux phrases. Parce que finalement j’ai hâte de voir ce que le second volet va donner avec notre équipe de choc et comment Orélia va revenir *ou non*