Light years (T2 supernova)

 

Résumé:

La tension monte entre les Tétras et les Spectres, et l’Académie aérospatiale de Tétra se prépare à une guerre totale, mettant à rude épreuve l’amitié des quatre cadets, Vesper, Arran, Orèlia et Cormak.
Trahison, chagrins d’amour, chantage et conspiration: rien ne leur sera épargné.
Ce n’est qu’en surmontant leurs différences que les jeunes prodiges pourront faire face aux forces qui menacent de plonger la galaxie dans le chaos.

Mon avis:

Second tome et dernier tome de cette duologie spatiale. L’histoire reprend là où on l’avait laissé au tome d’avant. La couverture d’Orèlia à sauté, elle est à présent une ennemie. De l’autre côté ses trois autres camarades d’escadron on un peu de mal avec cette nouvelle. Toutefois, ils n’ont pas tout à fait le temps d’y réfléchir car la guerre contre les Spectres bat son plein. Bien, que leur mission (du premier tome) fut couronnée de succès mais, à peine fêté, les nouvelles missions avec d’autres coéquipiers se succèdent. Néanmoins la dernière en date se solde aussi par une catastrophe. Aaran, se voit ainsi attribué une nouvelle mission, celle d’être dans une nouvelle équipe de chercheur, afin de trouver les failles techniques des Spectres.
De l’autre côté Cormak voit son identité dévoilée également, ce qui provoque sa rupture précipitée avec Vesper.
Côté haut gradé, la mère de Vesper, vois en Orèlia, une chance de faire taire cette guerre qui perdure depuis trop longtemps. Tandis que notre prof "expert" en Spectre, vois son monde s’écrouler devant la mine d’or d’information qu’Orèlia leur donne.

Dans ce tome, c’est ainsi qu’Aaron vole la vedette à Vesper et Cormak. C’est également grâce à lui que beaucoup de morts sont évités. Même si depuis le premier volume ce n’est pas un de mes personnages préférés, j’ai apprécié que le couple Versper-Cormak ne soit pas mis sur le devant de la scène.

Si cette duologie n’est pas un coup de coeur, j’ai apprécié ma lecture, et les personnages.