Plus loin, plus pres

 

Résumé:

Aujourd'hui, ma grande soeur a décidé de mourir. C'est moi qui l'ai trouvée et depuis je ne tourne pas rond. June avait une vie parfaite, bien plus belle que la mienne, alors pourquoi? Je croyais la connaître par coeur et je me suis trompée... Pourtant, il y a une chose dont je suis tout à fait sûre: June n'a pas pu m'abandonner. Elle m'a forcément laissé un signe, quelque chose, elle me tend la main quelque part. Peut-être en Californie où elle rêvait d'aller vivre. Ma meilleure amie est de mon avis et Jake, ce confident secret de June, est d'accord aussi. Alors, même si pour  trouver ce que je cherche on doit traverser tout le pays et aller jusqu'en Californie, on va le faire. Ensemble.

Mon Avis:

Harper a toujours jouer le rôle "du vilain petit canard" et laisser sa grande soeur, June, être "la fille parfaite" mais, tout change lorsque celle-ci se suicide. Harper ne sait alors plus quoi faire, penser, quelle place tenir... Plus rien n'a de sens. Puis elle trouve une carte postale de la Carlifornie, l'Etat ou June à toujours voulu aller. Les réponses à toutes ses questions trouverons peut-être des réponses là-bas.
C'est ainsi qu'elle entraîne sa meilleure et unique amie dans son périple accompagné du mystérieux Jacob qui en sait plus qu'il ne veux dévoiler.
Le road trip direction San Fransisco est lancé! June doit y reposé en paix là-bas.
Un parcours mouvementé, loin d'être de tout repos mais bénéfique pour tout les trois!
Sur la route la musique y tient un rôle important car comme dit Jake " Sans la musique, la vie serait une erreur (Nietzsche)".

Les États, émotions, musique s'enchainent tout comme les pages qui défilent sans sans apercevoir. J'ai beaucoup aimé ce livre qui je dois avouer à la fin m'a tiré les larmes aux yeux!
Avec ce livre je me suis également replongé dans les classiques du rock pour suivre nos héros dans leur voiture. J'ai aussi eu une super envie de me glisser dans leur voiture pour aller faire un tour à SF, parce que cette ville est super belle.
Bref un livre qui m'a bien plus en ses derniers jours de vacances, et ou, qui bizarrement je n'ai pas détesté Harper et toute ses indécisions (comme aurait pu le faire certain romans). Peut-être que je me suis complètement mis à sa place(?)