vampire-academy,-tome-5---lien-de-l-esprit-205816

 

Résumé:

Rose rentre de Sibérie, l'amertume au coeur.

C'est l'heure de la remise des diplomes à l'académie et une nouvelle vie attend Rose et Lissa. Pourtant...
Pourtant, Rose n'arrive pas à oublier l'homme qu'elle aime. Elle aurait dû trouver la force de tuer le monstre qu'il est devenu. La prochaine fois qu'ils se rencontreront, il ne lui laissera pas le choix: il fera d'elle sa compagne d'immortalité, qu'elle le veuille ou non.

 Mon avis:

Je crois que c'est mon tome préféré!! Et c'est officiel j'aime encore plus Adrian =D
Alors que j'avis trouver le tome 4 longs et où j'avais trouvé qu'il ne s'y passait pas grand-chose, le tome 5 allie, action, suspens, tensions, romance. Mais tout ce que l'on a appris dans le tome précédent sera une mise en application dans ce tome.

Rose est de retour chez elle, au sein des murs de la l'Académie après son périple en Sibérie. Elle doit alors passer l'ultime épreuve, lors de la remise des diplômes,  qui fera d'elle une gardienne. Même si elle le passe haut là main, Rose sait pertinemment que ses chances d'être associée à Lissa, sa meilleure amie, sont minces en raison de ses actes passés.

Néanmoins, cela ne l'empêchera pas de tenter de faire évader Victor Dashkov, pour en savoir plus sur le moyen de sauver les Strigoïs. Le tout en emmenant dans sa nouvelle quête Lissa et Eddie son meilleur ami, rejoint ensuite par Adrian.

D'ailleurs parlons-en d'Adrian. Très présent dans ce tome, physiquement parlant et non pas uniquement dans les rêves de Rose. Malgré tous les coups vaches qu'elle lui fait subir, il reste très protecteur envers elle. A la fois provocateur mais, tous en restant romantique, ce bad boy est aussi plus amoureux que vulnérable.

Lissa quant à elle évolue doucement mais surement. Elle fait preuve de maturité (plus que Rose comme toujours) mais également de courage. Elle arrive pour une fois à tenir tête à Rose pour poursuivre un entraînement physique, avec l'aide inattendu de Christian.
Même s'il est présent pour de nombreuses occasions, ses remarques cyniques mon manqué.

La fin finit sur un coup de théâtre avec un Abe qui m'a bien fait rire (j'aurais presque envie de dire que cela ne m'étonne guère puisque le proverbe tel père telle fille leur va comme un gant)

Vivement le tome 6! même s'il clôturera cette saga.