La Guerre du Lotus (T3) Endsinger

 

Résumé:

Alors que la guerre civile éclate, la Guilde du lotus s'apprête à utiliser son invention la plus meurtrière, afin d'unifier l'empire sous le règne de la peur. Yukiko et Buruu se voient contraints de prendre la tête de la rébellion, faisant appel à de nouveaux alliés et de vieux amis. Mais le passé de Buruu rend la tâche difficile, et la confiance des Kagé est fragilisée par la traîtrise qu'ils viennent de subir. Avec l'arrivée d'un nouvel adversaire dans la bataille, la victoire est plus qu'incertaine.

Mon avis:

J’ai enfin fini cette trilogie!

Si dans un premier temps j’ai été complètement absorbé par ce dernier tome, arrivé à moitié de la troisième partie j’ai commencé à trouvé le temps long! Au point que j’ai voulu commencé un autre roman et le laissé (mais si je faisait ça j’aurai eu du mal à le reprendre).
Dans ce tome on apprend que Shin n’est en fait qu’un rebelle de mèche avec Daïchi (contrairement à Kayane). On apprend aussi enfin le passé de Buruu et pourquoi Kaiah l’appelle le fratricide. Le fait que moins de personne (contrairement au second) à le droit au chapitre rend la lecture plus plaisante également.
La partie longue fut celle de la préparation de la dernière guerre face à la guilde, comment faire pour que le Broyeur de rase pas tout… On apprend aussi les origines des jumeaux Hana et Yoshi, et de se fait plus sur les "gajins". Des compromis et nouvelles alliances se forme et la guerre éclate.
La fin bien "qu’happy ending" (enfin tout est relatif) m’a tout de même tirer quelques larmes, parce que finalement j’avais pris a aimé nos personnages de la première heure.

En conclusion, j’ai peu être mis du temps à lire ses 3 tomes, qui parfois traine en longueur, mais j’ai tout de même apprécié de me plonger dans les mythes et légendes, les traditions, et le petit côté maléfique de la guilde (ce qui fait que cela m’a rappelé parfois Kenshi aller savoir pourquoi).