Attention
il s'agit de mon avis sur les 2 tomes! Que j'ai lu à la suite et donc mis ensemble.

 

Another story of bad boys T1

 

Résumé:

Liliana Wilson ne pensait pas qu'en intégrant la célèbre université de Los Angeles pour étudier le journalisme, sa vie allait autant changer.L'absence de sa meilleure amie Rosie, plongée dans un coma dont elle ne se réveillera peut-être jamais, la faisait bien trop souffrir. Accablée par le chagrin et une forte culpabilité, elle avait décidé de prendre des distances avec son passé. Mais c'était sans compter sur le retour du dangereux Jace. Elle voyait son avenir déjà tout tracé : obtenir d'ici quelques années son diplôme, puis parcourir le monde. Mais sa rencontre avec ses nouveaux colocataires, Evan et Cameron, vient bouleverser ses plans. Si le premier est le frère protecteur qu'elle n'a jamais eu, le second, non seulement méfiant et froid, se montre particulièrement infect à son égard.Lorsqu'elle découvre que ces deux-là, pourtant amis, rentrent régulièrement couverts de bleus et de blessures, elle s'interroge : jalousies masculines ? Sombre histoire de bad boys ? Que faire alors que la jeune femme se sent irrémédiablement attirée par l'un des deux, elle qui s'était pourtant jurée de faire passer son cour bien après ses études ? Entre l'amour interdit qu'elle ressent et son passé qui la rattrape, Liliana en aura-t-elle jamais fini avec les drames de la vie ?

Mon Avis:

J’ai voulu lire ce livre parce que la couverture me rappelé beaucoup celle de D.I.M.I.L.Y, et bien que similaire sur plusieurs points il est également complètement différent.
Je n’ai pas pu le lire aussi vite que je le voulais par manque de temps mais une fois plongé dans les aventure de Lili j’avais du mal a lâché prise.

Ici on suis l’histoire de Lili qui débarque fraîchement de Miami (ou plutôt du Brésil vu qu’elle était chez son père pour les vacances) pour la Cité des Anges. En cursus journalisme notre héroïne ce voit attribuée une chambre non pas avec des filles mais deux gars absolument magnifique.
Si Evan est un garçon charmant qui comme le dit Lili est le grand frère qu’elle a toujours rêvé mais n’a jamais eu, Cam est quand à lui tout son contraire. Néanmoins au fils des mois qui passent cette cohabitation fini par fonctionner malgré certaines tensions.

Même si Lili m’a beaucoup tapé sur les nerfs à un moment à se poser toujours dix-million-de-questions-inutile je me suis aussi reconnu beaucoup en elle, non pas par la que je cohabite avec un Evan/Cam moderne ou qu’un Jace rode autour de moi, mais dans sa personnalité (et pas uniquement parce qu’on l’appel Lili, ou alors c’est ce prénom qui veux ça XD).
Exemple: N°1 Je déteste être malade et encore plus vomir
              N°2 C’est vrai que j’apprécie davantage la côte Ouest que la côte Est, pour un tas de raisons que je ne pourrais probablement pas expliquer.
              N°3 Je hoche la tête avant de me replonger dans le cours de mathématiques de Mlle Parks. Je ne comprendrai jamais rien à cette matière barbare. À quoi peut-elle bien me servir plus tard ? Je veux être journaliste, pas mathématicienne ou ingénieure !

Je mettrai un peu plus bas d’autre citations, tellement ce livre regorge de perle ^^

J’ai hâte de lire la suite parce que ce tome se termine en beau cliffhanger et qu’il reste encore plein de question resté en suspend. Puis il y a tellement de référence livresque/Musical/Série&co dans ce 1er tome que je veux savoir qu’est ce que Lili regarde aussi ^^

Another story of bad boys T2

 

Résumé:

J'étais venue à L.A pour oublier, pour aller mieux. Je vais encore plus mal qu'avant. Cameron m'a briser le cœur, la mort de Rosie m'a achevée... Et pourtant je dois continuer.
Continuer à vivre dans cette collocation où plus rien ne va, à fermer les yeux devant les cachotteries d'Evan et de Cameron, à craindre le jour où Jace se vengera.
J'ai peur je suis perdue.

Mon avis:

Après avoir terminé le 1er tome je me suis tout de suite plongé dans ce dernier volume et on remarque très vite qu’il n’y a deux tomes uniquement parce que l’histoire aurait été trop longue pour certain en voyant le nombre de pages et qu’en imprimant 2 tomes il y a deux fois plus de rentrée d’argent (même en enlevant les coûts de production & co).

C’est ainsi que l’histoire continue là où on la laissé, c’est à dire au Mayan sur le trottoir où Rosie est morte. Lili part donc illico à Miami où elle a besoin de se ressourcer un peu vis à vis des terribles bouleversements qu’elle à subit en une soirée. Bien qu’elle sache pertinemment que son retour à LA ne serait pas de tout repos elle était loin d'imaginer ça!
Entre ruptures, hôpital, enlèvement, révélations… ce second semestre ne promet pas d’être aussi bien que le premier.
Dans ce tome on en apprend enfin plus sur Jace ou encore le secret des garçons vis à vis de la salle de sport, et bien qu’il y ait énormément de ruptures dans ce tome j’ai tout de même apprécié cette lecture dommage que le dernier tome ne verra pas le jour.

Comme je l’ai dit en intro ce tome ne correspond pas vraiment à un second volet de ce fait je conseille de lire les 2 à la suite. C’est une lecture parfaite pour l’été (même si mon avis ne sort que maintenant j’ai lu cette duologie pendant mes vacances ^^") donc vous voilà prêt pour votre prochaine lecture de l’été prochain ;) et qui sait peut-être que finalement on aura un troisième tome entre temps où il y a le retour de du #GrEvan ou des #Mini-toi-et-moi ^^

 

Citations:

          Tome 1:

   Contrairement à beaucoup de personnes, j’adore prendre l’avion et me retrouver ainsi aux quatre coins du monde pour découvrir toutes les cultures dont regorge notre planète et rencontrer des personnes plus différentes les unes que les autres. (Lili)

   Tu vois la bombasse de tout à l’heure ? Eh bien voilà ce qui le retient. Mais ce qui est con c’est qu’il a trois hot-dogs avec lui. Je vais redescendre, tenez. (Rafael)

(Lili/Grace) 
— J’avais besoin d’être seule.
— D’être seule ? Pour faire quoi ?
— Pour parler avec ma licorne ! je lâche sur le ton de l’ironie.
Elle sourit.
— T’as pas de licorne. Sinon la mienne ne serait pas toute seule en train de brouter dans l’herbe.

(Evan/Lili)
— Tu es au courant qu’on revient après-demain ? me demande Evan, une moue moqueuse sur le visage. On va à Malibu, Lili, pas dans la jungle.
— Je le sais bien, je réplique. Mais je veux être certaine de ne manquer de rien. C’est le fameux 90 % de « on sait jamais » remplissant les valises des filles.

          Tome 2:

On ne peut rien changer au passé mais on peut choisir de l’accepter et d’avancer. Cette phrase est devenue ma devise. (Lili)

J’ai eu beau passer quasiment toute ma vie sur une plage, je n’ai jamais aimé avoir du sel et du sable qui me collent à la peau. (Lili)

Pour lui, il était impossible qu’il fasse beau à New York au mois d’avril ! Ce n’est pas un Californien pour rien… (Lili)