Deux par Deux (T2 Entre-eux, c'est pour la vie)

Résumé:

C'est un malentendu !
Les votes pour l'album de fin d'année ont élu Harper et Brody « le couple idéal », celui qui restera ensemble pour la vie.
C'est impossible. Harper est plutôt discrète même si elle le cache bien derrière des tenues excentriques et Brody est l'archétype du sportif populaire. Ils sont aussi étonnés l'un que l'autre de ce choix étrange, d'autant qu'ils ne sont jamais sortis ensemble.
Intrigués par cette nomination, ils vont tenter de se découvrir... et aboutir à la conclusion qu'ils sont incompatibles.
Mais une fois qu'on en est là et qu'on n'arrive pas à se sortir l'autre de la tête, c'est peut-être un signe que ça peut valoir le coup de s'accrocher ?

Mon avis:

Un second tome qui se lit tout comme le premier et qui avons le n’a pas du tout la forme de second volume! En effet on pourrait lire cette trilogie (bon je n’ai pas encore lu le dernier donc je m’avance peut être mais j’ai bon espoir en ma théorie) on pourrait donc lire ces tomes dans n’importe quel ordre que ce ne serait pas dérangeant.
Ici c’est donc Harper la photographe et Brody le quaterback que l’on va suivre, une semaine après la fin du premier tome. Tout les deux ont été élu le "couple parfait qui ne s’est jamais formé" Harper en charge du book de fin d’année va devoir se prendre en photo avec Brody mais, son côté créatif va être mis à rude épreuve surtout que son nerd de petit ami va lui mettre pas mal de bâton dans les roues.
De son côté Brody lutte contre son nouveau démon, se faire une commotion qui lui vaudra le renvoi de l’équipe et très probablement sa bourse future.
Entre conception de l’album de fin d’année, divorce, match et amitié, ce début d’année promet d’être riche en émotion!
Bien évidemment on retrouve ou plutôt y aperçoit nos personnages rencontré dans le premier tome comme Tia & Will, Queen & Sawyer (dont je suis persuadé que le dernier tome leur sera consacré)… Un couple formé grâce à un coup de pouce qui je l’espère fera un bon bout de chemin ensemble.
Plus qu’un petit dernier tome pour fermer cette trilogie qui j’aurai aimé soit adapté en série tellement on le lit comme un pourrait la regardé.