Un palais de colère et de brume (T2)

 

Résumé:

Feyre a survécu aux défis d’Amarantha. Elle est devenue une Fae, créature immortelle, et a hérité de pouvoirs qu’elle ne maîtrise pas.
Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…
Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais. Et si elle est d’abord réticente, elle va découvrir qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle pensait connaître. Et, à ses côtés, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs d’immortelle. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…
Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile à l’horizon. Car les desseins du roi d’Hybern pourrait bien ébranler tout le royaume des immortels.

Mon avis:

Second volet et je me suis tellement pris dans l’histoire que je n’ai pas vu passer le temps. Car oui il s’en passe des choses ici!
Depuis que notre héroïne a tué Amarantha, tout le royaume respire enfin.

C’est ainsi que dans un premier temps, Feyre doit apprendre à vivre avec sa nouvelle apparence de Fae et tous les cauchemars de dessous la montagne, qui la ronge toutes les nuits. Si dans un premier temps, le retour à la cour du printemps se déroule à peu près bien, elle n’a son mot à dire sur rien, et ne doit  sous aucun prétexte sortir du palais sans escorte. Son mariage imminent avec Tamlin sous la direction de la grande prêtresse Ianthe lui pèse de plus en plus. À cela s’ajoute aussi le marché conclu avec Rhys, passé 1 semaine à la cour de la nuit, mais cela fait maintenant 3 mois que notre héroïne est à la cour du printemps et aucune trace de ce marché.

C’est enfin dans la seconde partie, juste à quelques secondes de son mariage que Feyre va enfin découvrir la cour de la nuit. Dans la demeure de Rhys, elle va enfin pouvoir respirer et reprendre des couleurs. Elle va aussi découvrir le vrai visage de Rhys au fil des ses séjours, apprendre à maîtriser ses pouvoirs de plus en plus nombreux et se faire de nouveaux amis.

Et enfin la dernière partie, riche en rebondissements, coup de gueule, amour, amitié, bataille, sacrifice et j’en passe… que le chaudron va apparaître.

Oui il se passe beaucoup de choses et je n’ai pas trop envie de spoiler, mais j’ai plus apprécié ce second volet à la cour de la nuit, faire la connaissance des amis/famille de Rhys ainsi que sa ville, que le premier volet (même si j’avais aimé Lucien, et qu’il est peu présent ici). J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Feyre, revenue une fois de plus sur les terres de Tamlin.