Phobos (les ephemeres, T1)

Résumé:

Ils sont six filles et six garçons, dans deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées. Ils sont des prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la premier colonie humaine sur Mars.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…

Mon avis:

Lorsque Yuni à commencer cette saga je n’ai pas compris sont engouement de vouloir à tout pris lire la suite de suite. Maintenant que j’ai fini ce premier tome je comprend un peu mieux ce pourquoi ^^.

Ici on m’embarque dans la fusée avec nos 6 protagonistes pour un aller sans retour pour Mars grâce au programme Genesis. Un programme diriger d’une main de maître par Serena McBee, une psychologue futuriste, aidée d’un groupe de personnes qui ont été les instructeurs des candidats pour cette mission suicide d’un tout nouveau genre. En effet les filles d’un côté, les garçons de l’autre et 6 minutes chaque semaine et pour apprendre à se connaître et trouver le bon partie pour peupler Mars.
C’est ainsi que l’on suit l’avancer de ce trajet au travers de: notre jeune Française Leonor, depuis Cap Canaveral la station QG de Genesis, mais également le dessus du projet secret par Andrew qui depuis la mort suspecte de son père enquête sur Serena et ses collègues.
Un premier tome qui mets bien tout en place, ou l’on apprend à connaître Leonor et les autres candidats à cette TV réalité mais qui montre à également la cupidité des gens.

Comme je ne veux pas spolier cette "émission" je m’arrête là et m’en vais lire la suite… Mais je vous recommande vivement cette trilogie (prometteuse).